Vous n'êtes pas connecté | Inscription | Mot de passe oublié?
Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5
Laëstrom est une association organisant des jeux de rôles immersifs près d'Alma, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

le village

Le petit village de la colonie est situé dans l'arrière-pays du Devarach, la mouvementée région de Nagar’ye. Depuis qu’une poignée de colons ont réussi à s’y implanter en l'an 1008, une petite vie s’y est développé. Bien que l’instabilité semble être la norme dans la région, quelques endroits résistent tant bien que mal au passage du temps.


L’auberge

Le premier endroit que des aventuriers dignes de ce nom érigent à leur arrivée est bien entendu une auberge! On y accueille les visiteurs d’une journée pour la nuit et les résidents d’une vie pour la soirée.


Les règles de l’auberge sont simples, ont paie ce qu’on y mange (et boit! Par Ouranos!) et on laisse son arme au fourreau. Le non-respect de ces règles a déjà causé d’occultes soucis à certains aventuriers…


Le fort

Construit à la hâte pour loger la milice du village, le fort a rempli adéquatement son rôle de défense du village contre les belliqueux ennemis durant sa courte vie. Situé de l’autre côté des douves parcourant le village, il surplombe la goutte le civilisation noyée dans la mer de sauvagerie du Nagar’ye.


Le bosquet de Gaïa

Tous ne sont pas en accord avec la manière de vivre des villageois. Tous ceux vivent en harmonie avec la nature, particulièrement les sauvages, préfèrent habiter dans un endroit inaltéré et pur. Par sa mort, la regretté druidesse a sanctifié les lieux, leur conférant une protection contre tout ceux qui voudrait l’altérer.


Les habitants de ce territoire ont longtemps mené la guerre contre l’établissement de la colonie. Maintenant résignés à voir une partie des bois envahis, ils défendent néanmoins les droits de la nature dans les territoires environnant.


La plaine

Point central de la région, la grande plaine connecte le bosquet de Gaïa, le village le campement chafouin ainsi qu’une myriade de campement d’aventurier désirant un peu d’intimité. C’est l’endroit idéal pour voir venir ses ennemis, mais c’est aussi l’endroit où on est la cible de choix!


Ses grandes herbes fraîches ont vu beaucoup de grande bataille qui ont renforcé le sentiment de majesté que habite les lieux.


Le camp chafouin

À la fois refusé à l’auberge et chez les sauvages, les chafouins ont décidé de bâtir leur propre camp! Refuge des individus louches où Crognak garde jalousement ses barils d'alcool, le camp chafouin et sans contredit un lieu animé. On y troque le confort de l’auberge pour gagner le respect des chafouins, précieux alliés dans la bataille.


La mine

Découverte par un explorateur haltija, la mine est situé au sud du bosquet de Gaïa. Elle fut exploitée pour son minerai riche… jusqu’à ce que les tunnels se connectent avec le redoutable réseaux de souterrains des profondeurs de Xélo. À partir de se moment, plusieurs créatures dangereuses ont commencé à rôder dans la région et la mine est devenu totalement inexploitable.


Les lieux divins

La région regorge de sources de magie dont chacun des dieux se sert pour donner un espace de pureté à ses disciples. On raconte que ceux-ci changent de place au gré des fluctuation des sources… ou de la volonté des dieux… En fait, personne ne le sait vraiment. Ce qui est certain, c’est que l’aventurier avisé ne négligera pas de s’informer auprès des locaux sur les puissances spirituelles à l’œuvre.


Le campement de l’Horizon

Haut perché dans une colline au sud-est du village se trouve un petit campement fortifié appartenant à l’Horizon, un groupe de sombres aventuriers dont les intentions échappent au reste des colons. Bien qu’ils fassent bon accueil aux gentilshommes, ils font également bon accueil aux… moins gentilshommes! La prudence reste de mise à l’approche de la cime de cette colline.