Vous n'êtes pas connecté | Inscription | Mot de passe oublié?
Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5
Laëstrom est une association organisant des jeux de rôles immersifs près d'Alma, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

activités antérieures

Laëstrom est actif depuis plusieurs années déjà et nous avons organisé des activités chaque année depuis 2007. Les informations quant à ces activités sont résumées ici.

C’est l’endroit idéal pour apprendre ce qui s’est passé avant votre arrivée au village!


Activité I : La Journée des Héros

Date:12 mai 2007

Lettre d'invitation

Oyé! Oyé!

Aventuriers, marchands, mercenaires ou simples voyageurs. Que vous soyez en quête d'aventure, de richesses, de gloire ou simplement d'un moyen de passer une journée mémorable, ce message est pour vous!

Thimoléus de Bermello, dont la richesse n'a d'égal que sa noblesse, respecté représentant d'une des maisons nobles les plus riches de la prestigieuse ville de Tsay, vous invite à participer à la Journée des Héros.

À votre arrivée au matin, après avoir eu l'honneur de rencontrer Thimoléus de Bermello, vous aurez accès à de nombreuses sources de divertissements : tournois de combat, concours de tir à l'arc, championnat de Dollok-Bhal (version civilisée), tournoi du champion, etc. Tout au long du jour, marchands et amuseurs vous divertiront. En fin de journée, la partie de Dollok-Bhal Grandeur Nature opposera 2 équipes dans une bataille inoubliable.

Le 4e jour du mois de Juillemol de l'an 1007, sur la route de Jolurgh (dans les domaines de "Bâtardie"), vous trouverez Thimoléus de Bermello à la Journée des Héros. Pour vous rendre au lieu convenu, marchez direction sud avec énergie à partir du bourg de Boldi. Si vous arrivez du sud, vous devrez marcher pendant 10 jours à partir de la grande ville de Minolfy, située en Vinicenth.

Venez en grand nombre!

Activité II : Visite à Wilius

Date:6-7-8 juillet 2007

Lettre d'invitation

La Journée des Héros a failli être une journée comme les autres journées de fête; malgré quelques anicroches, tout allait se terminer joyeusement pour ceux rassemblés là.

Mais peu avant le coucher du soleil, une attaque massive de Redekaps a surpris tout le monde. La fuite vers le village de Wilius débute, et durera 2 jours et 2 nuits. Aventuriers de tout acabit s'enfuient devant les Lames de Sang, de nouveaux fuyards rejoignant les premiers.

Les survivants arriveront à Wilius le 6 de juillemol 1007. Le noble maire du village, Thimoléus de Bermello, a parlé de monstres de plus en plus présents sur ses terres. De plus, des personnages étranges rôdent.

Nombreux sont ceux qui se trouveront à Wilius le temps d'une visite, afin de s'enrichir, de combattre des monstres ou... qui connaît réellement leurs objectifs?

Serez-vous l'un d'entre eux?

Activité III : L’Appel Royal

Date:27-28-29 aout 2008

Lettre d'invitation

Gacktev II
Roi du tout puissant Royaume de Devarach
Noble descendant de la famille royale la plus respectable de Magdor

À tous présents et à venir,

En ce 17e jour de févriost de l’an 1008, il a été décidé que la province de Nagar’ye, au nord-ouest du Devarach, serait ouverte à tous les pionniers qui voudront s’y établir. Bordé au nord par le fleuve Kolyma et au sud par le lac Kamt, le territoire est assez vaste pour accueillir de nombreuses colonies. En effet, les richesses de ces terres n’attendent que les hommes courageux qui se proposeront de les exploiter.

Les hommes et femmes qui voudront saisir cette chance peuvent provenir de partout sur Laëstrom et appartenir à toute race vivante n’étant pas considérée comme ennemie du Devarach. Au sein de ces terres pratiquement vierges de civilisation, tous les métiers pourront mettre à profit leur expérience; soldats, chasseurs, bucherons, marchands, agriculteurs et bien d’autres. L’étendue des réalisations auxquelles peuvent prétendre les pionniers n’est limitée que par leur ambition.

Bien que la totalité des terres composant la province de Nagar’ye restera sous la souveraineté suprême de roi Gacktev II et de ses représentants et successeurs, les nouvelles colonies qui naîtront auront la responsabilité des affaires militaires, en échange de quoi la liberté marchande leur sera pleinement accordée sur le territoire du Devarach.

Ceux qui répondront au présent Appel Royal devront se rendre à la ville de Magadan, à l’ouest du Royaume, où ils signeront le registre. En plus de leur donner accès au territoire, il leur sera remis suffisamment de vivres pour survivre quelques semaines. Les colons, une fois cette étape faite, pourront accéder à leurs nouvelles terres.

Puissent les plus courageux du continent entendre cet appel et y voir l’occasion de prouver à la fois le sens de l’initiative identifiant les esprits les plus vifs et la vigueur animant les plus forts.

Activité VI : Colonisation

Date:26-27-28 juin 2009

Lettre d'invitation

Les premiers jours des aventuriers au sein de la nouvelle colonie furent invivables. Les monstres se reproduisent aussi vite que les dissensions entre les colons. Comme si cela ne suffisait pas, un orage torrentiel s'abattit sur les colons après leur arrivée. Véritable îlot perdu au milieu d'un océan de dangers, sans renforts à l'horizon, les aventuriers se rendent bien compte que leur position n'est guère défendable. Personne n'est dupe : les vivres fournis par le roi Gactkev II s'amenuisent, et même si le coeur de l'été est encore propice à la chasse et aux ravitaillements, qui peut espérer survivre à l'hiver dans ces conditions? Le maniement de l’épée sera bien inutile pour remplir les estomacs vides et guérir les malades, qu'importe les richesses ou la puissance magique ambiante.

Après 11 jours consécutifs de pluie, de boue et de combat, une lueur d'espoir naît : un messager. Arrivant tout droit de Magadan, capitale du Devarach oriental, le coursier annonce qu'à quelques kilomètres au nord de leur emplacement actuel, les aventuriers trouveront une autre colonie. Plus facilement défendable, celle-ci abrite déjà quelques familles de paysans et des bâtiments y sont déjà construits, y compris l'Auberge de la Plume Noire. Mais d'hostiles créatures sylvestres mettent à mal ce nouvel espoir colonial, la milice ayant bien du mal à contenir les attaques de plus en plus fréquentes.

On leur annonce alors qu'afin d'assurer qu'au moins un des deux projets de colonie ne réussisse, les autorités ont décidé de rediriger futurs colons et ravitaillement vers ce nouvel espoir. Ceux qui décideraient de rester en cet endroit devraient « affronter dignement la mort ». Ses paroles prémonitoires trouvèrent leurs échos le lendemain, alors qu'on ne retrouva du messager qu'un cadavre en charpie, preuve supplémentaire de la violence grandissante des fenris.

Devant ce sombre présage, nombre d'aventuriers décident alors de rejoindre la seconde colonie. Alors que le territoire semblait littéralement prendre vie, déchaînant toute sa hargne contre les derniers colons, ceux-ci ne tardèrent pas à quitter les lieux. Quant aux autres...

C'est ainsi qu'un mois après leur arrivée en Nagar'ye, les colons installent leur campement dans un nouveau territoire, qu'ils espèrent être le bon, cette fois. Tandis que certains, attirés par le pouvoir ou les richesses, ont bien l'intention de se tailler une place de choix parmi les dirigeants de cette colonie pleine de promesses, de nombreuses tribus sauvages, éveillant une antique magique druidique, se préparent à repousser l'envahisseur. Qui donc pourrait prétendre connaître l'issue de cet affrontement, ce qui se prépare pour ses individus? Après tout, qu’importe la nature des épreuves, un aventurier digne de ce nom n’a pas ceci de particulier, justement, qu’il définit lui-même son destin?

Ces terres vierges de Nagar’ye sont comme un parchemin où écrire l’histoire de sa vie; c’est à chacun de saisir la plume, et de laisser sa marque.

Activité V : Confrontation

Date:24-25-26 juillet 2009

Lettre d'invitation

7 juillemol 1008,

Ma petite Aliénor,

Quand tu tiendras cette lettre entre tes mains, je serai en route pour la maison. Comme tu aimes les histoires d'aventure, je crois qu'un court récit de ce qui se passe dans ces forêts perdues de Nagar'ye te fera bien plaisir. Aussi poursuis ta lecture, mais prends garde d'éloigner les jeunes yeux de ton fils : je ne voudrais pas l'effrayer.

Il y a de cela un mois, j'arrivais dans ces terres, accompagné d'une vingtaine de paysans d'un peu partout sur Magdor, qui comme moi avaient répondu à cet appel de terres riches et libres. Nous construisîmes quelques maisons et une auberge, protégés par une milice compétente, mais débordée. Rejoints par des aventuriers, nous pûmes mieux défendre notre nouveau territoire, mais comme si elle n'attendait que ça, la menace s'intensifia.

En plus d'attaques des terribles férals natifs, mais également les redekaps assoiffés de sang, des fenris, sortes de loups bipèdes, s'en mêlèrent. Le pire vînt quant nous virent que les cadavres de ces monstres étaient relevés par une nécromancienne, Moraleine. Comme si ce n'était pas assez, Myhil, un arbre géant déchu, fit apparaitre des trifides, plantes vivantes géantes apparaissant en un éclair.

Nous apprîmes que Myhil et Moraleine étaient les lieutenants de Spectralis, un fantôme recherchant la puissante magie runique. Alors que nous réussîmes à abattre ses lieutenants, leur chef existe toujours, et des spectres errants le rejoignent. Les aventuriers semblent détenir le moyen de se débarrasser de Spectralis, mais le combat qui s'annonce sera terrible, et je préfère ne pas voir ça.

Alors que je me prépare à partir, j'apprends que la Grande Chasse aura lieu sous peu. D'un peu partout sur le continent, de nombreux guerriers et chasseurs affluent pour participer à cette tradition férale ancestrale. J'ai également croisé des haltijas, qui auraient découvert un gisement très prometteur quelque part dans la colonie. Si, comme la rumeur l'affirme, ce gisement est bel et bien au centre d'un territoire sauvage sacré, les frictions entre colons et natifs pourraient s'intensifier.

Afin de contrer la menace qui se prépare, Arcturus Gorbachev, l'intendant de la colonie, a augmenté le solde remis aux miliciens la protégeant, espérant ainsi recruter suffisamment de défenseurs. Pendant ce temps, la Troupe du Dé Doré fait courir l'annonce selon laquelle une grande fête se préparerait, et que les bardes, conteurs et autres amuseurs sont invités à rejoindre la colonie. Finalement, le brigandage va bon train sur les routes, et nombre d'aventuriers ont vu leur bourse s'alléger après une attaque bien organisée.

Aussi, je crois que tu comprendras la raison de mon départ de cette colonie. Si c'est une terre d'aventure, ce n'est pas encore terre paisible pour des paysans et artisans tel que moi. Je veux voir grandir mon petit-fils, fût-ce dans la pauvreté. Le voyage sera long, mais j'espère te revoir d'ici la fin de l'été.

Ton père qui tient à toi,

Ben

Activité VI : L'ombre et la Faim

Date:2-3-4 juillet 2010

Lettre d'invitation

Un an a passé depuis la colonisation des terres de la colonie. Le calme s’est abattu sur la jeune bourgade après la mort de Spectralis, mais ce calme ne dura pas. Les fortes dissensions entre les colonisateurs et les forces de la nature sont à un seuil critique. Les paysans de la colonie ont été massacrés et l’abondance naturelle de la forêt n’est plus ce qu’elle était. Chacun accuse le camp adverse, non sans raisons… et la faim alimente la rancune. Alors que le temps se réchauffe, les esprits font de même et les tambours de guerre semblent prêts à résonner.

Si ce n’étais que d’un détail, un murmure, une rumeur… Les camps n’ont pas passé à l’action car une menace approche. Des villages décimés, des campagnes vides de vie, la ligne de mort s’étend sur plusieurs royaumes. Qu’elle est la force obscure qui s’approche?

Vous devrez choisir, nourrir les vôtres ou aller au devant du mal qui rôde? Le choix est difficile, car dans un cas ou dans l’autre, un échec serait fatal… Aventurier préparer vous, car le temps de l’ombre et la faim approche!

Activité VII : Contre-Attaque!

Date:1-2-3 juillet 2011

Lettre d'invitation

À Magadan, la nouvelle en a surpris plus d'un ; la colonie de Gacktevgrad, qu'on croyait sûre depuis que de nombreux aventuriers s'y étaient installés, est tombée. Selon le récits des rares survivants, deux semaines plus tôt, des puissants voleurs de vie, annihilant tout sur leur passage, ont attaqués la colonie. Malgré une défense valeureuse, les assaillants, alliés à Reinhelt et ses puissants redekaps, ont mis les colons en fuite. Ceux-ci se seraient retranchés dans une mine haltija, où ils sont en sécurité... jusqu'à ce qu'ils soient forcés d'en sortir par le mal qui gronde!

À Magadan, la ville la plus proche, Belfrost le Forgeron et Abygaëlle Sablier l'aubergiste, en fuite de la colonie, rallient à eux les mercenaires, chasseurs de prime et aventuriers de tout acabit. Tous affûtent leurs armes et se préparent à de durs combats. Leur objectif est simple ; rejoindre les survivants et contre-attaquer!